Les yeux du coeur

Lunettes_coeur

C’est un opticien d’un tout autre genre, un opticien près des gens. Professionnel depuis sept ans, le jeune opticien Simon Dufour a décidé de laisser de côté la distribution traditionnelle pour choisir la mobilité. De plus, M. Dufour, alias Le Marchand de lunettes, reverse un montant fixe sur chaque paire de lunettes vendue à plus de vingt organismes communautaires. Donc, en plus de payer moins cher, vous encouragez indirectement des organismes qui œuvrent pour l’amélioration de leur milieu.

En fonction depuis août 2012, l’opticien originaire de l’Abitibi se promène depuis avec des montures et ses outils dans différents centres communautaires de Lévis , de Québec et maintenant de Trois-Rivières. En collaboration avec des organismes telle l’Association pour la défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS) et de subventions gouvernementales, Simon Dufour a offert à plusieurs centaines d’individus une monture deux à cinq fois moins chère que dans les lunetteries.

Ainsi, les personnes moins nanties peuvent avoir la chance d’avoir une bonne paire de lunettes grâce à l’utilisation de marques de qualité «moins réputées». Par exemple, les prestataires du programme d’aide sociale peuvent obtenir une nouvelle monture pour 20$. Normalement, dans une lunetterie conventionnelle, cette dernière peut leur coûter en moyenne près de 500$.

 «J’ai travaillé huit ans en lunetterie. Les lunettes coûtent extrêmement cher. Donc, on offre ce service pour des personnes marginalisées. En fait, le service s’adresse à tout le monde. Mais en général, ce sont plus des personnes à faible revenu qui vont venir nous voir», explique-t-il.

Vous êtes étudiant, travailleur, chômeur? Peu importe votre situation financière, le service est ouvert à tous. Démocratiser les lunettes est la raison d’être du Marchand de lunettes, voilà pourquoi le service est offert à toute la population.

L’idée de devenir un opticien mobile œuvrant dans le réseau communautaire a germé lorsque Simon Dufour a collaboré avec le «Bonhomme à lunettes» Philippe Rochette, opticien mobile dans la grande région de Montréal. En s’apercevant que le concept était viable, le jeune opticien a voulu importer l’idée à Québec, en y amenant sa petite famille.

Avant de rencontrer Simon Dufour et choisir votre monture, il sera important de faire un examen de la vue chez un opticien traditionnel et d’exiger une prescription (légalement, les opticiens sont obligés de la fournir). Vous n’avez pas besoin de prendre rendez-vous, simplement vous présenter dans l’un des centres communautaires de votre région. Horaire et lieux du Marchand de lunettes ici

Lunettes_SimonDufour

Le Marchand de lunettes

Simon Dufour, opticien mobile

581-983-3883

sdufour.opticien@gmail.com

Sources:

http://marchanddelunettes.org

Le Nouvelliste

Le journal de Levis

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s